Indice de féminité-masculinité d’une société

Dans son ouvrage « Cultures et organizations », Geert Hofstede définit l’indice de masculinité d’une société, qu’il caractérise comme suit :

Comme cela apparaît ci-dessus :

  • les sociétés dites « féminines » portent plutôt des valeurs de bien-être, de subjectivité individuelle et d’entraide, ainsi qu’une certaine égalité dans la répartition des rôles homme-femme
  • les sociétés plutôt masculines valorisent la réussite sociale, la performance, l’objectivité, et une certaine inégalité de rôles entre les genres

Comme indiqué ci-dessus :

  • les pays scandinaves sont caractérisées par une fort indice de féminité
  • Le Japon, la Chine et les pays arabes ont un indice de masculinité élevé
  • la plupart des pays occidentaux ont un indice relativement « équilibré » entre ces 2 poles
Share this Post

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*