Civilisations anciennes et rythmes du Cosmos

Les anciennes civilisations, en particulier les Egyptiens et les Mayas, avaient un rapport privilégié avec le cosmos et la nature. La vie de ces civilisations étaient entièrement indexée sur les rythmes naturels : agriculture, jours de fête, etc

Nous redécouvrons aujourd’hui que ces peuples avaient d’immenses connaissances astronomiques. A titre d’exemple, les temples égyptiens ainsi que les pyramides sont construits selon des références astronomiques extrêmement précises, alignées avec le point de lever de certaines constellations à des dates très précises (équinoxes, solstices).

Les Mayas avaient également une grande connaissance du système solaire et des cycles galactiques.

Il me semble que prendre conscience de ces éléments peut nous aider à donner plus de sens à nos vies et à mieux nous situer dans l’ensemble du Vivant, tant au niveau individuel que collectif.

A noter également que ce lien avec les rythmes naturels influence fortement la perception du temps, qui dans ces cultures ci était considéré de nature cyclique plutôt que linéaire.

Share this Post