Relation à soi et enfant intérieur : la magie de Noel !

Il est un fait généralement accepté que l’on ne peut avoir une bonne relation avec les autres que si l’on a une bonne relation avec soi-même.

Sur cette thématique, il me semble que les pratiques destinées à reprendre contact avec notre enfant intérieur sont une piste intéressante : réveiller cette part d’innocence et de pureté, cette simplicité, cette capacité à s’émerveiller de la vie qui est en nous, même si parfois occultée, écrasée par les conditionnements psycho-sociaux, les responsabilités et le rythme effréné de nos activités.

La renaissance de l’enfant intérieur est d’ailleurs une clé de la symbolique de Noël.

A noter que dans le Christianisme comme dans de nombreuses religions qui l’ont précédé, cette renaissance de l’enfant divin intervient au moment du solstice d’hiver, qui marque le point où les jours commencent à rallonger, où la lumière reprend le dessus sur l’obscurité.

  

Share this Post