« Tout est Un » : la conscience d’Unité

En filigrane de la diversité qui caractérise le monde de la forme dans lequel nous vivons, il existe une unité fondamentale du Vivant. Cette conscience d’unité est accessible à chacun d’entre nous, notamment lorsque le mental se tait : elle peut-être ressentie en posant notre attention dans l’espace du cœur.

Ce ressenti peut être résumé par une formule toute simple : « Tout est Un »

Rester en contact avec cette vérité tout au long de la journée est une façon efficace de changer radicalement notre rapport au monde.

Cela atténue ou met fin à l’impression de séparation exacerbée qui caractérise l’état de conscience « ordinaire », souvent dirigé par l’agitation du mental. Ce faisant, elle dissout les tensions relationnelles et nos points de vue trop clivants sur le monde : nous ne nous ressentons plus comme un individu séparé, au milieu d’un monde hostile et cruel. Nous sommes partie intégrante du monde, et ressentons un sentiment de fraternité et de communion avec ce qui nous entoure.

Cette unité du vivant se reflète également dans le principe d’interdépendance, qui se décline en particulier sur toutes les composantes des activités humains (environnement, sociale, etc)

Share this Post