Sous l’asphalte de nos conditionnements…

L’articulation de l’authenticité personnelle et du conditionnement social me semble magnifiquement illustrée par ces petits fleurs qui poussent au milieu de l’asphalte, là où la civilisation semblait avoir à jamais dominé la nature…

Quelque que soit la densité de notre conditionnement, quelle que soit la lourdeur des injonctions et des formatages inhibants qui pèsent sur nos individualités, il y a toujours en chacun de nous une petite fleur, une petite flamme qui brille pour affirmer notre singularité.

Et sans doute avons-nous la possibilité, à tout instant, quel que soit notre parcours de vie, de prendre soin de cette graine, de l’arroser et créer les conditions favorables à son épanouissement.

Share this Post

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*