Blessures intérieures et projections

Cette vidéo célèbre (ci-dessous) m’a fait penser au dicton :  « ce que dit Pierre sur Jean en dit plus sur Pierre que sur Jean », ainsi qu’aux travaux de Jung sur la correspondance entre notre vie intérieure et le monde « extérieur ».

Nous avons effectivement une tendance naturelle à projeter nos problèmes « intérieurs» sur les autres et sur le monde environnant. Et nous passons une part importante de notre temps et de notre énergie à critiquer les autres, nos proches, ou les moins proches, ou la société…N’est-ce pas un des schémas préférés de notre ego, qui y trouve là un moyen de se renforcer ?

C’est en quoi cette réalisation est très puissante ! En réalisant ce mécanisme et la futilité de nos critiques, nous avons la clé pour nous libérer de notre négativité, et dégager cette énergie pour la réinvestir de façon plus productive !

 

 

 

Share this Post